Show simple item record

dc.contributor.advisorRosienski-Pellerin, Sylvie J.
dc.creatorCua, Catherine
dc.date.accessioned2019-07-02T16:24:05Z
dc.date.available2019-07-02T16:24:05Z
dc.date.copyright2019-03-15
dc.date.issued2019-07-02
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10315/36322
dc.description.abstractCette thèse a pour objectifs de présenter différentes approches méthodologiques adaptables à l’analyse des représentations visuelles d’une culture de l’ailleurs dans le cadre de l’étude d’albums illustrés jeunesse, ainsi que de voir, grâce à l’application de ces approches méthodologiques, comment se construit l’imaginaire chinois et japonais dans le code plastique et iconique de l’album illustré en France et au Québec au tournant du nouveau millénaire (2000-2015). En nous appuyant sur les travaux de Sophie Van der Linden et sur des approches méthodologiques issues de la sémiotique (Kress et van Leeuwen), de l’éducation multiculturelle (Banks) et de la sociocritique de la traduction (Bisset), nous analysons un corpus primaire comprenant huit albums du Québec, treize de la France et deux albums japonais en traduction québécoise. Il s’agit alors de voir quels aspects plastiques et iconiques préconisent les créateurs d’albums dans la construction des représentations de la Chine et du Japon. Quelles sont les principales manifestations de la synthèse des imaginaires (Asie de l’Est/Occident) dans le message visuel des albums de notre corpus ? Comment l’idéologie investit-elle les codes plastique et iconique ? Quelles sont les différences et les ressemblances fondamentales entre les représentations de la Chine et du Japon en France et au Québec? Et comment l’acte de réillustration d’albums illustrés jeunesse engendre-t-il la création de nouveaux discours sociaux ? Notre réflexion nous permet de constater qu’au début du XXIe siècle, en France, les albums où la Chine est mise en représentation proposent majoritairement un imaginaire chinois eurocentrique laissant très peu de place à un renouvellement de l’image de la Chine alors que les albums mettant en représentation le Japon offrent au jeune lecteur une expérience certes stéréotypée, mais enrichie d’une dimension esthétique transcendant la fossilisation culturelle. Au Québec, nous avons relevé que deux des trois ouvrages mettant en représentation la Chine ont la particularité d’exploiter activement dans la diégèse la perspective ethnocentrique.fr
dc.language.isofr
dc.rightsAuthor owns copyright, except where explicitly noted. Please contact the author directly with licensing requests.
dc.subjectAsian studies
dc.titleReprésenter et traduire la culture à travers l'image: La Chine et le Japon dans l'album illustré jeunesse en France et au Québec (2000-2015)
dc.typeElectronic Thesis or Dissertation
dc.degree.disciplineEtudes francophones
dc.degree.namePhD - Doctor of Philosophy
dc.degree.levelDoctoral
dc.date.updated2019-07-02T16:24:05Z
dc.subject.keywordsPicturebooks
dc.subject.keywordschildren's literature
dc.subject.keywordsFrance
dc.subject.keywordsQuebec
dc.subject.keywordsChina
dc.subject.keywordsJapan
dc.subject.keywords21st century
dc.subject.keywordsliterature
dc.subject.keywordspicture books
dc.subject.keywordsmanga
dc.subject.keywordsgraphic novel
dc.subject.keywordsbande dessinée
dc.subject.keywordsalbum jeunesse
dc.subject.keywordslittérature jeunesse
dc.subject.keywordsalbum
dc.subject.keywordsiconocité
dc.subject.keywordsplasticité
dc.subject.keywordsiconotextuel
dc.subject.keywordsJapon
dc.subject.keywordsChine
dc.subject.keywordsQuébec
dc.subject.keywordsmessage iconotextuel
dc.subject.keywords


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record