Show simple item record

dc.contributor.authorDewaele, Jean-Marc
dc.date.accessioned2009-02-10T22:48:21Z
dc.date.available2009-02-10T22:48:21Z
dc.date.issued2002
dc.identifier.citationAILE; 17 http://aile.revues.org/sommaire1053.html
dc.identifier.issn1243-969X
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10315/2518
dc.description.abstractLa présente étude considère le phénomène d'instabilité dans le choix des pronoms d'adresse (vous et tu) en français natif et non-natif. Nous arguons que la théorie du chaos et de la complexité offre des concepts utiles pour décrire les interactions extrêmement complexes qui déterminent le choix des pronoms d'adresse. L'usage dépend premièrement du niveau de compétence grammaticale des apprenants et deuxièmement de leur niveau de compétence sociolinguistique. Ce savoir est d'abord de nature explicite, stocké dans la mémoire déclarative, et est reconstruit plus tard comme savoir implicite dans la mémoire implicite. Ce n'est que lorsque les apprenants ont développé les représentations conceptuelles nécessaires sur l'usage "approprié" du vouvoiement et du tutoiement qu'ils peuvent se rapprocher de l'usage variable des natifs. Tant que ces représentations conceptuelles sont incomplètes, les apprenants ont des taux d'usage très dispersés.en
dc.language.isofr
dc.publisherDEPA-Université Paris VIII
dc.subjectSecond language acquisition
dc.subjectSecond Language Variation
dc.titleVariation, chaos et système en interlangue française
dc.typeArticle


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record


All items in the YorkSpace institutional repository are protected by copyright, with all rights reserved except where explicitly noted.