Show simple item record

dc.contributor.authorBuzelin, Helene
dc.date.accessioned2008-06-18T14:50:25Z
dc.date.available2008-06-18T14:50:25Z
dc.date.issued2000
dc.identifier.citationTTR: traduction, terminologie, rédaction, 13(2): 203-243
dc.identifier.issn0835-8443
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10315/1280
dc.identifier.urihttp://www.uottawa.ca/associations/act-cats/
dc.description.abstractEn 1956, l'écrivain trinidadien Sam Selvon (1923-1994) publiait The Lonely Londoners, un roman rédigé intégralement dans une variété de langue jusque là stigmatisée et confinée au domaine dialogal : le vernaculaire créole trinidadien. Bien qu'il fasse aujourd'hui partie des « classiques » de la littérature anglo-caribéenne, ce roman n'a toujours pas été traduit en français. À partir d'une éttude de la matérialité puis des fonctions textuelles de cette représentation, l'essai révèle que si The Lonely Londoners offre un exemple original de créolisation littéraire, sa traduction suppose quant à elle la représentation d'un français créolisé qui, en conflit apparent avec les normes du polysystème cible et les projets politico-linguistiques des élites franco-antillaises, n'a pas encore eu droit de cité dans le littéraire. Constatant l'existence d'équivalents micro-textuels aux marqueurs de créolisation présents dans l'original, l'auteure suggère que les enjeux sous-tendant la traduction d'un tel roman ne peuvent se définir en termes d'authenticité ou bien de choix entre une stratégie traductionnelle de résistance ou de transparence. En effet, s'inspirant à la fois des langues-cultures trinidadienne et britannique, The Lonely Londoners oblige à sortir des dichotomies traditionnelles et à penser la traduction comme un processus tripartite entre langues-cultures française-anglaise-antillaise. Loin de remplacer une dialectique étrangère (Angleterre-Caraïbes) par une dialectique domestique (France-Antilles), ou de remodeler l'étranger à traduire en fonction des termes du débat dans le contexte cible, la traduction vient en quelque sorte perturber ce débat et proposer de nouvelles avenues en matière de créolisation littéraire.
dc.language.isofr
dc.publisherAssociation Canadienne de Traductologie
dc.rights.urihttp://www.uottawa.ca/associations/act-cats/English/Journal_TTR/Journal_TTR.htm
dc.subjectTranslationCreole Literature Translation
dc.subjectTranslation of English-based Creole Literature
dc.subjectTrinidad
dc.titleThe Lonely Londoners en français : l'épreuve du métissage
dc.typeArticle


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record